Actualité…

Tout d’abord, un grand merci à toutes celles et ceux qui ont voté pour mon blog lors des Blog Awards ! Vous m’avez soutenu pour cette première participation et même si je n’ai pas réussi à atteindre la première barrière de sélection (être classé dans les 20 premiers blogs), c’est un grand honneur pour moi d’avoir reçu vos encouragements, vos votes et d’avoir pu participer… J’avais mis un petit mot sur mes pages facebook, google + et sur viadéo le jour des résultats mais il me semblait justifié de vous remercier de nouveau ici… (Pour accéder à la page mise à jour et au classement, voir ici).

Ensuite, je vous ai préparé une rapide vidéo AVANT / APRES qui reprend succinctement, le rangement de ma palette aimantée, faite maison et recyclée dont l’article est paru récemment. Je vous invite à le voir ou à le revoir ou à regarder la vidéo directement ci-dessous :

Bonne lecture et à très bientôt pour de nouvelles BiOtyfolies !

Vanessa

La boîte à arc-en-ciel !

Bonjour tout le monde !

Me voici de retour comme promis pour la suite de notre aventure rangement !

Après avoir vu comment réaliser une palette de rangement maquillage aimantée, faite maison et recyclée, voyons maintenant ce que l’on peut faire avec !

C’est très simple. Cette magnifique palette aimantée recyclée va nous permettre de ranger tous nos fards à paupières et éventuellement à joues, permettant ainsi un gain de place, une meilleure organisation bien visuelle (les couleurs ont été très soigneusement placées dans cet ordre exprès, après de nombreux essais – au moindre ajout, il faudra tout recommencer !), une excellente adhésion des godets métalliques au support afin d’éviter des chutes, sans compter le plaisir évident de regarder une palette rangée par ordre chromatique !!!

AVANT :

Mes fards avant 1

Mes fards avant 2

APRES :

Mes fards après 1

Mes fards après 2

Personnellement, j’adore les couleurs, jouer avec elles au gré de mon humeur, de mes besoins et de mes envies que ce soit dans mon maquillage ou ailleurs…Les 2 palettes
Et vous ? Ressentez-vous également ce besoin dans votre quotidien ?

J’ai également fait une petite palette aimantée avec l’une de mes précédentes boîtes (voir photos avant – après) dans laquelle j’ai placé quatre fards : 3 eye liners « cake » et une poudre TRES TRES pailletée qui laisse des chutes de partout sur les autres fards – d’où sa mise en quarantaine !

Si vous ne savez pas ce qu’est un eye liner « cake », il s’agit d’une poudre très pigmentée qu’on utilise à l’aide d’un pinceau fin/biseauté humidifié pour tracer un trait en contour de l’œil…

Tous les fards présentés dans ces boîtes sont faits maison à l’exception de deux d’entre eux, les voyez-vous (fastoche) ?

Une fois rangés...

 Et voici la vidéo :

J’espère que ce projet et sa réalisation vous ont autant plu qu’à moi et qu’ils vous donneront envie de vous y mettre aussi. Qui sait ? Dans tous les cas, je serais ravie d’avoir vos commentaires à ce sujet…

Je vous dis à bientôt pour de nouvelles astuces écolo, tuto, vidéo and co’ !

Comment réaliser une palette de rangement maquillage aimantée, faite maison et recyclée ?

Eh bien voilà, nous sommes maintenant en 2013 et toujours bien vivants… ;-) !
Et pour démarrer l’année, je pourrais vous présenter mes bonnes résolutions, élaborer toute sorte de « plans sur la comète » ou faire de vaines promesses…  Mais non, ce n’est pas mon truc…

Je peux par contre espérer et faire en sorte qu’étape par étape, j’améliore mon quotidien, celui de mes proches et de la planète (rien que ça !).
Je peux choisir de consommer différemment, d’être attentive à mes besoins et aux moyens de les satisfaire…

Et je peux décider de recycler des objets afin de leur donner une deuxième, voir une troisième vie…

Bon, c’est bien beau tout ça me direz-vous mais concrètement ? Qu’est-ce qu’on peut faire ?

Eh bien aujourd’hui, je vous propose de démarrer l’année en réalisant une palette de rangement maquillage aimantée, à partir d’une boîte de marrons glacés qui m’avait été offerte l’année passée !

Palette de rangement
Bien évidemment, vous serez libres de choisir l’objet à recycler de votre choix pour réaliser votre propre projet, si le cœur vous en dit (pistes possibles : boîte à crayons, palette de peinture, rangement de CD, livre dont les pages ont été découpées, etc…).
De mon côté, je ne voulais pas jeter une si belle boîte en bois (donc faite à partir d’un être vivant soit dit en passant) dont on m’avait fait cadeau…

NB : plus le support* de votre boîte sera lisse, plus la feuille magnétique adhèrera facilement et durablement (pas vraiment le cas ici, avec le bois).

L’idée, pour celles qui connaîtraient, serait de remplacer l’achat d’une « Z-Palette » ou autre du même genre (et de s’occuper en hiver, par jour de mauvais temps – ou pas)…

Pour être tout à fait honnête avec vous, c’est « Monsieur A. » qui a fabriqué cette boîte pour moi (selon un petit cahier des charges établi par mes soins – ben oui, on ne se refait pas !) afin de me l’offrir à Noël car j’en rêvais depuis un bon moment.

Matériel nécessaire pour réaliser un projet comme celui-ci :

–          Des feuilles de papier A4, magnétiques, adhésives (magasins de déco-brico ou sur Internet dans mon cas),

–          Une boîte de votre choix (cf. ex. vus ci-dessus),

–          Des charnières de petit format,

–          Des vis de petite taille,

–          Un tournevis,

–          Une règle,

–          Un cutter,

–          Un support solide pour travailler,

Comment procéder ?

1)      Préparez votre plan de travail et votre matériel,

2)      Prenez la boîte de votre choix et fermez-la minutieusement pour que les deux parties soit bien bord à bord. Scotchez par exemple, pour sécuriser,

3)      Marquez à l’aide de repères, l’emplacement des futures charnières,

4)      Pré-vissez les deux petites vis du haut de la première charnière, et une fois parfaitement positionnées,  vissez-les complètement,

5)      Vissez ensuite les deux du dessous puis reproduite la même opération pour l’autre côté,

6)      Prenez les mesures de l’intérieur de votre boîte,

7)      Reportez-les sur votre papier magnétique aimanté puis tracez les traits correspondants,

8)      Découpez-le précautionneusement selon le tracé, à l’aide de votre cutter,

9)      Décollez le papier protecteur de la feuille magnétique adhésive,

10)   Positionnez puis appuyez sur votre morceau de papier magnétique afin de le faire adhérer à votre *support (soit sur une face, soit sur les deux),

11)   Votre boîte de rangement aimantée est maintenant terminée !

11bis) Si besoin, rajoutez un petit morceau de scotch double face pour maintenir la fermeture de la boîte (et sur la face du haut si jamais votre support n’est pas assez lisse) ou un autre système de sécurisation.

Relativement simple, non ?

En image :


Dorénavant, vous n’avez plus qu’à nettoyer votre boîte et à commencer votre rangement (sauf si vous souhaitez la décorer – selon M. A, si vous voulez la peindre, il faut commencer par ça) !

Nous verrons ensemble dans quelques jours, de quelle manière j’ai choisi d’utiliser ma palette recyclée faite maison, comment j’ai organisé mes fards, etc… Car oui, je l’avoue, elle va contenir mes nombreux fards à paupières faits maison et quelques autres… Voir la suite ici.

 

Conclusion : ce qui est sûr en 2013, c’est que le maquillage bio, naturel, fait maison et les astuces de ce genre, feront toujours partie de mes préoccupations favorites que je partagerai avec grand plaisir avec vous !

 

Réussir son maquillage de star pour les fêtes grâce à l’highlighter Lavera !

Hello ladies,

Depuis pas mal de temps maintenant, impossible de faire autrement que de constater l’effet « star système » dans la presse féminine ou people, les media, sur la blogosphère ou YouTube land, bref, au niveau de la société toute entière…
Tout le monde peut (et veut) avoir son quart d’heure de gloire grâce à facebook ou tout autre réseau social.
Les « people » sont les premiers à faire leur campagne d’auto-promo et bombardent le net de clichés, tweets, posts, vlogs et j’en passe… Du coup, monsieur ou madame tout le monde s’y met aussi, se disant qu’il/elle peut en faire autant !

Mais passons car tout le monde sait de quoi je parle !
Highlighter
En attendant, on est toutes tentées (ou presque) de se faire le look d’Unetelle ou de Machine et il y a d’ailleurs de nombreux tutos qui nous expliquent comment y arriver (et peut-être même que ça m’arrivera un jour aussi !).

C’est comme ça selon moi que l’highlighter est devenu en quelques années, notamment par le phénomène décrit ci-dessus, un incontournable en maquillage, un must have pour certaines.
Et de mon côté, bonne nouvelle, je vous informe que vous pouvez suivre cette tendance même en utilisant des produits bio !

En effet, je vous propose aujourd’hui de réussir votre maquillage de star grâce à l’highlighter (soft glowing), Pearly White de Lavera (Natural Glow Edition).

embelisseur lavera

Formulé avec des ingrédients respectueux de la peau et de l’environnement qui laissent une sensation nourrissante et agréable, ce produit crémeux a un intérêt tout particulier en ces temps de fêtes, pour se faire un maquillage ultra-glamour, sophistiqué, de soirée dont on pourra être fière sur les photos…

Il pourra également trouver son utilité pour les maquillages express ou d’été (on en reparlera à ce moment-là).

L’highlighter Lavera peut également servir de base de maquillage sous les fards à paupières ou à joues pour accroître leur intensité et leur tenue, sous la poudre libre, etc…

Il s’emploie par petites touches successives, ajoutées les unes après les autres en tapotant pour un meilleur rendu, sur toutes les zones du visage qui attrapent et reflètent naturellement la lumière (pommettes, arcades sourcilières, éventuellement sur l’arête du nez et sur le dessus de la lèvre supérieure…).

Ses points + (en dehors de sa qualité biologique) :

–         son odeur légère et agréable,

–         sa tenue et sa texture,

–         son effet naturel et pas « boule à facettes »,

–         son prix abordable (moins de 8€ environ),

–         sa contenance et son packaging (4g)…

Ses points – :

–         sa formulation crème en cas de peau grasse ou brillante (à éviter donc),

–         son emploi ; demande une application et un dosage précautionneux afin d’éviter que le produit ne glisse dans le creux de l’œil,

–         son intensité moyenne ; il faut insister légèrement pour obtenir l’effet escompté.

 

Quelques photos du rendu à la lumière naturelle :

swatch 1     swatch 2

A la lumière artificielle :

swatch by night

l'embellisseur de nuit

Sans rien d’autre au niveau du teint :

glowy sans rien d'autre 1          glowy sans rien d'autre 2

A été utilisé dans cette vidéo récemment.

 

J’espère que vous avez aimé ? Je vous dis à bientôt pour de nouveaux tests et bien plus encore !


Toute la cosmétique bio sur Mademoiselle Bio