Mon trio bio gagnant du moment…

Helloooo !

Je viens vous faire un petit coucou rapido et vous parler de mon trio bio gagnant du moment…
En ce moment, le temps est un peu « bâtard » dans le Sud-Est et contrairement aux autres années où l’on passait quasiment de l’hiver à l’été, cette année, on a un vrai printemps qui dure et qui nous laisse un peu, comment dire… en manque de nos habitudes et de nos familières canicules !
Du coup, la peau non plus n’a plus ses repères et il lui faut un panel de soins plus important que d’habitude pour s’en remettre.
Voici donc mon trio gagnant du moment :

La première apporte à ma peau mixte, une véritable protection et hydratation au quotidien (son parfum de rose reste discret – ce que j’apprécie), le deuxième me permet soit de compenser les effets du soleil si je me suis exposée dans la journée (par son action apaisante, calmante, cicatrisante et réparatrice…) en l’employant en soin de nuit après solaire ou à optimiser l’hydratation de ma peau en l’appliquant avant la crème à la rose si ma peau est très exigeante et enfin, la troisième me permet de nourrir, protéger et aussi d’apaiser ma peau (et mes lèvres) en l’appliquant en soin de nuit (hhmm la bonne odeur pour aller se coucher…).

Grâce à ce trio, j’alterne donc mes soins en fonction des besoins de ma peau ; plus ou moins de tiraillements, de brillance, d’exposition au soleil etc… Et je trouve cela à la fois très agréable et efficace !

Et vous ? Connaissez-vous ces produits ? Quelle est votre propre trio gagnant du moment ?

Je protège mes yeux… parce que je n’en ai que deux !

Logique me direz-vous ?

Oui, mais ce n’est pas si facile quand on sait qu’en moyenne, un foyer possède pas moins de 6 écrans (TV, ordinateur, tablette, smartphone…) et que le temps passé devant ces écrans ne cesse d’augmenter…

Et s’imaginer que cette exposition prolongée devant les écrans – de plus en plus tôt de surcroit – n’ait aucune incidence sur la santé de ses yeux, est à mon sens, pure utopie !

Si je vous parle de ça aujourd’hui, c’est que j’ai toujours beaucoup utilisé mon ordinateur mais que depuis environ deux ans, j’utilise non seulement mon ordi mais aussi ma tablette, mon smartphone, ma TV non-stop jusqu’à arriver à saturation (et d’autres utilisent en plus le GPS de la voiture, l’écran intelligent du frigo, une liseuse et je ne sais quoi d’autre…) ! Et pourtant, je fais partie de la population consciente des risques depuis le départ et qui s’est mise relativement tardivement à utiliser ces produits de consommation (qui ne respectent pas l’environnement soit dit en passant…).

Bref, au bout de ces deux dernières années, moi qui avais toujours eu 10/10 à mes rares visites chez l’ophtalmologue et lors des visites médicales du travail, j’ai commencé à sentir un réel malaise au niveau de mon champ visuel :

  • vision trouble,
  • fatigue visuelle,
  • douleur orbiculaire,
  • gêne importante et sensation de ne pas avoir les yeux « en face des trous »,
  • tendance à l’éblouissement,
  • crispation quasi-permanente à hauteur des yeux et des sourcils…

Et le pire, c’est que ces symptômes sont arrivés progressivement voir pernicieusement. Or, quand on n’a jamais eu de problème de vue, on considère ça comme quelque chose d’acquis !

Après quelques recherches sur mes symptômes qui m’orientent vers le SVO et craignant une dégénérescence maculaire précoce, j’ai donc décidé comme à mon habitude, de prendre ma santé en main et le taureau par les cornes !

J’ai trouvé un site français qui vend des lunettes de repos/anti fatigue sans ordonnance, aux verres traités COOL BLUE™ qui bloquent jusqu’à 30% de la lumière bleue nocive, à prix raisonnable et qui correspondait exactement à ce que je cherchais (consultez tous les détails techniques ici).
J’ai donc contacté ce site qui m’a proposé de tester cette jolie monture et de vous présenter mes conclusions à l’issue de ce test (je les en remercie).

Lunettes avec étui

Les points positifs de ces lunettes anti-fatigue :

  • Efficaces (nette diminution des douleurs, de la fatigue oculaire, vision plus nette…)
  • Jolies : design élégant et tendance,
  • Prix très abordable,
  • Bonne qualité globale de la prestation (envoi rapide, emballage, produit et étui, etc),
  • Entreprise « locale » : aixoise.

Les points négatifs de ces lunettes anti-fatigue :

  • Monture légèrement tordue (en cherchant la petite bête).

CONCLUSION :Mes lunettes anti-fatigue N&B
Après plus d’un mois d’utilisation, je peux déclarer que ce test s’est avéré probant.
Les lunettes anti-fatigue apportent le soulagement attendu, améliorent progressivement l’état de la vue et préservent le capital santé des yeux.
Je ne peux donc que vous les recommander.

Alors, si jamais vous passez énormément de temps devant vos écrans, que vous ressentez des symptômes comme ceux décrits plus haut* ou que vous connaissez des proches ou des personnes concernés, partagez-leur cet article !

De plus, vous pouvez faire un cadeau utile et sympa pour Noël, alors n’hésitez pas !

 

En complément, vous pouvez également installer ce logiciel très pratique et gratuit : f.lux.
Retrouvez le site de lunettes anti-fatigue ici
et bénéficiez de 10% de remise avec le code : AFG10 jusqu’au 31/12/15 en plus des frais de port offerts !

*Songez aussi à consulter un ophtalmologue !

Vive les recettes express avec les petits restes !

Hello !

Me voici de retour pour vous rappeler qu’avec trois fois rien, des petits restes, on peut se faire un soin express ! (ça rime en plus)
Eh bien oui et pour cela, il vous suffit d’ouvrir les placards de votre cuisine ou de réfléchir avant de jeter un fond de pot.
Je vais prendre un exemple concret.
Vous venez, comme moi, de finir votre petit déjeuner au cours duquel vous vous êtes régalé à grand renfort de tartines au miel. Vous avez fini le pot et vous pensez le mettre à recycler.
Mais non, attendez un peu !!!des-petits-restes

Le miel (bio de préférence) est un parfait allié de la peau : apaisant, purifiant, nourrissant, cicatrisant, adoucissant et hydratant…

Et à bien y regarder, il vous reste aussi un petit fond d’huile qui ne vous sert plus trop (dans mon cas, d’huile de macadamia mais toutes les huiles végétales bio feraient l’affaire).
Et voilà, vous aller pouvoir faire deux choses avec ces petits restes ;

  1. un masque nourrissant et purifiant,
  2. une huile de soin.

Pour cela, c’est très simple, prélevez la quantité voulue de votre petit reste d’huile végétale, versez-la dans le pot de miel fini, refermez et mélangez bien. Puis versez simplement cette huile au miel dans un petit flacon ou récipient de votre choix.

petits restes sympas

1) Le masque :
Récupérez à l’aide d’un disque en coton par exemple, l’huile et le miel qui restent sur les parois du pot de miel et appliquez-le sur l’ensemble du visage (ça colle un peu mais c’est normal). Laissez poser entre 20 minutes et 1 heure. Puis rincer à l’eau tiède. Vous verrez à quel point ce petit soin tout simple vous aura fait du bien : peau nourrie, détendue, lumineuse, purifiée et douuuuce !!!
Personnellement, j’adore l’effet du miel sur ma peau. Cela lui réussit tellement qu’elle en redemande !!!

2) L’huile de soin :
Utile pour protéger la peau de la déshydratation et la nourrir, cette huile qui aura gardé des micro propriétés du miel en plus des siennes, sera parfaite pour se faire un soin après un bain, pendant la nuit ou pour protéger sa peau si on effectue des taches en plein air…

Et ceci n’est qu’un exemple parmi tant d’autres pour se faire un soin express et économique avec des petits restes…

J’espère que dorénavant, avant de jeter certains produits, vous y repenserez et laisserez exprimer votre créativité !
Alors à vous de jouer !

Et n’hésitez pas à partager vos propres recettes de petits restes dans un commentaire ;-) !

Mon huile prodigieusement scintillante, faite maison !

Aaaah l’été… Les vacances, tout ça… Ça donne envie n’est-ce pas ?

Serait-ce parce qu’il fait beau et chaud (normalement), que les moments de détente sont au rendez-vous ; en famille, avec des amis, en couple ou non (nb : célibataires, cet article peut vous servir)…Huile prodigieusement scintillante 2.0

Pour nous, femmes – dites-moi si je me trompe – l’été est généralement aussi synonyme de beauté et de bien-être ; on est toute fière à l’idée de porter notre dernière petite robe, nos accessoires fantaisie, nos produits de maquillage et de soin spécial été, etc… Bref, rien n’est plus agréable que de se sentir belle et bien dans sa peau en cette période de l’année…

Et c’est bien là où je veux en venir, vous vous doutez bien !

Il existe dans le commerce depuis pas mal d’années maintenant, une huile célèbre et très prisée l’été qui a remporté de nombreux éloges de la part des magazines féminins ainsi que des blogs et autres avis de consommatrices (cf. allusion dans le titre).

Et aujourd’hui, mesdames et messieurs, je vous propose de réaliser votre propre huile prodigieusement scintillante ; une huile sèche naturelle et bio, multi-usages qui vous servira aussi bien pour le visage, le corps que pour les cheveux !

Alors c’est parti !

Dans la recette originale, 6 huiles végétales sont utilisées. Celles de Bourrache, Millepertuis, Amande douce, Camélia, Noisette, Macadamia.

Je vous propose pour ma part, de réaliser votre produit à partir d’huiles végétales naturelles et bio de Papaye, de Macadamia et de macérât de Vanille (dans de l’huile végétale de sésame bio).

Pourquoi choisir ces huiles ?

C’est très simple. Elles sont d’excellente qualité et procurent un toucher sec, non gras après l’application, bien pratique si on doit s’habiller pour sortir juste après ou pour éviter de se sentir encore plus collant avec la chaleur…

Quelques-unes de leurs nombreuses propriétés :

– HV* de papaye : régule l’excès de sébum, convient aux peaux grasses et acnéiques, non occlusive, apaise et adoucit la peau, pénètre très facilement, très stable face à l’oxydation, apporte brillance et soin aux cheveux…

– HV de macadamia : protège légèrement contre les  UV (tout comme l’HV de sésame), facilite la micro-circulation et tonifie le système lymphatique, cicatrisante, apaisante et pénétrante, protectrice capillaire…

– Macérât de vanille : odorant, non gras, adoucit la peau, la nourrit, l’hydrate, l’apaise et nourrit les cheveux…

A ces merveilleuses huiles bienfaisantes, nous allons simplement ajouter quelques gouttes d’huiles essentielles, puis le mica qui donnera toute sa beauté à cette huile et enfin la vitamine E, pour la conserver plusieurs mois (tout l’été sans problème…s’il vous en reste !).

Quelques propriétés des huiles essentielles choisies :

– HE** de Lavandin (lavande fine ou aspic également possible) : anti-inflammatoire, cicatrisante, calmante, relaxante, antalgique…

– HE d’Ylang-Ylang (distillation complète – totum) : régénératrice cellulaire, antiseptique, séborégulatrice, tonique de la peau et des cheveux, stimulant intellectuel et sexuel !

J’ai choisi ces huiles essentielles pour leurs propriétés bien sûr, mais également pour leur parfum envoûtant (surtout l’Ylang-Ylang) qui ajoutera une note très sensuelle…

Les matières premières

NB : si vous souhaitez réaliser une huile comme celle-ci, à visée après-solaire uniquement, vous pouvez ajouter de l’huile de millepertuis (risque  de photosensibilisation au soleil) et augmenter le ratio d’HE de lavandin ou de lavande et ajouter quelques gouttes d’HE de camomille romaine, de géranium bourbon ou de cyprès bleu (en petite qtité) par exemple… 


Voici maintenant les étapes pas à pas pour réaliser très simplement et rapidement, votre propre huile prodigieusement scintillante (en 50 ml) qui pourra être utilisée aussi bien en journée qu’en soirée, sur le visage, le corps et les cheveux :

Le matériel requis (rappel : à désinfecter avant toute utilisation) :

–           Un bol ou autre récipient,

–           Un bouchon doseur ou une pipette / seringue,

–           Un mini-fouet,

–           Une cuillère doseuse type TAD si possible,

–           Une grosse seringue pour le transfert final,

–           Un flacon pompe.

La recette :

–           HV de papaye : 20 ml,

–           HV de macadamia : 15ml,

–           Macérât de Vanille (dans HV de sésame) : 15ml,

–           HE d’Ylang-Ylang : 10 gttes*** environ,

–           HE de Lavandin : 5 gttes,

–           Vitamine E : 4 gttes,

–           Mica noisette : 1 TAD (ou 0,3g).

La procédure :

–        A l’aide d’un bouchon doseur par exemple, récupérez les bonnes quantités d’HV que vous placez unes à unes dans le bol puis mélangez,

–         Ajoutez la cuillère TAD de mica noisette puis mélangez doucement pour ne pas éparpiller le mica dans l’air,

–        Ajoutez les bonnes quantités d’huiles essentielles (ps : les quantités indiquées sont données pour obtenir une odeur légère et non entêtante) puis mélangez,

–           Enfin, ajoutez les gouttes de vitamines E et mélangez totalement tous les ingrédients.

–           Débouchez votre flacon pompe,

–           A l’aide de la grosse seringue, récupérez l’huile contenue dans le bol puis transférez-la dans le flacon.

–        Refermez le flacon et c’est terminé ; votre huile prodigieusement scintillante est prête à l’emploi, vous pouvez la secouer avant de l’appliquer (nb : faire toutefois un test dans le pli du coude pendant 48h avant de l’utiliser comme pour tout nouveau produit acheté ou fabriqué).

Voici mon huile prodigieusement scintillante faite maison !!!

Vous pouvez désormais profiter de votre été et « faire la belle » au soleil ou en soirée car vous détenez le produit rêvé qui nourrit et protège naturellement votre peau et vos cheveux et les habille de subtils reflets dorés et scintillants ! ! !

Ouaouh… ! Que demander de plus ?

Et si vous hésitez encore à vous lancer, vous pouvez visionner mon tuto vidéo !

Alors à très vite et en attendant, laissez-moi un commentaire et partagez cet article avec vos amies !

 

*HV : Huile Végétale.
** HE : Huile Essentielle.
*** gttes : gouttes.

Pour trouver les matières premières utilisées, voir cette page.

Des lèvres protégées et habillées pour l’hiver grâce à Lavera !

Bonjour tout le monde !

Le froid se fait encore bien sentir ces derniers temps et il va probablement se prolonger encore quelques semaines…

Notre peau en souffre et c’est l’époque où il faut particulièrement la chouchouter et en prendre grand soin.
Ce n’est pas un scoop, ce que je vous raconte-là mais c’est important de le souligner et de rappeler que c’est tout aussi vrai et même plus encore, pour nos lèvres.

Particulièrement fine et sensible, la peau de cette zone nécessite en effet, des soins appropriés.

Mais comment faire en ce qui concerne le maquillage des lèvres ? Peut-on facilement trouver un rouge à lèvres qui face l’effet d’un soin et d’un maquillage classique ?

Pour trouver la réponse, j’ai bien sûr cherché parmi les marques biologiques que je connais et que j’affectionne.
Et j’ai trouvé. Oui, j’ai découvert et testé le rouge à lèvres Lavera trend sensity n°6.
Et là, ouah ! Un vrai plaisir ! Tout doux, crémeux, délicat et nourrissant, c’est un parfait manteau de velours pour protéger et habiller mes lèvres cet hiver !

Rouge à lèvres Lavera n°6

Le tube Lavera n°6   Couleur du Lavera n°6   Autre côté Lavera n°6

Bon, pour l’anecdote, je ne suis pas totalement satisfaite de mon achat car la couleur du n°6 est un corail / nude moyen, certes très sympathique, mais pas du tout ressemblant à l’image du produit sur le site où je l’ai acheté. Je l’ai commandé en pensant recevoir un rose un peu flashy voir fuchsia !
Eh oui, ça arrive quand on achète en ligne ! Je l’ai fait remarquer au site en question mais bon…

Du coup, même si je trouvais le rouge à lèvres très agréable à porter, je m’attendais à une autre couleur et celle-ci ne m’intéressant pas tellement, j’ai préféré donner ce rouge à lèvres à une certaine Mimi qui va elle aussi, vous donner son point de vue sur ce produit !

 

Profil de Mimi, notre testeuse du rouge à lèvres Lavera n°6 :

Alors Mimi ? Quel est ton type de peau ? Qu’aimes-tu utiliser et pourquoi, etc… ?

– « J’ai la peau sèche voir très sèche (déshydratée ?), une carnation claire, quelques rides mais beaucoup de petites ridules… »,

– « j’utilise une crème douce et nourrissante », 

– « côté maquillage : j’aime un maquillage discret et naturel, comme légèrement hâlée par le soleil / bonne mine, un fard à paupière clair pour éclaircir le regard, un trait d’eye-liner noir ou bleu foncé pour souligner la couleur de mes yeux et le mascara assorti, un blush ensoleillé et un rouge à lèvres rose orangé ou rose / vrai rose pour s’harmoniser à mes vêtements »,

– « je laisse mes sourcils naturels, bien qu’épilés »,

– « mes produits de soins comme de maquillage doivent être bio et sans parfum ou d’un parfum très discret (ex : l’odeur du calendula que je ne supporte pas, même si celui-ci est un excellent produit), »

Quel est ton avis concernant le rouge à lèvres Lavera n°6 :

– « Pour ce qui est du rouge à lèvres Lavera n° 06, Sunset orange, il est parfait, onctueux, doux, sans odeur (surtout si proche du nez), d’une bonne tenue et d’une couleur chaude tout en étant discrète et qui s’accorde avec beaucoup de vêtements. Je n’hésiterai pas à essayer d’autres couleurs ! »

Un grand merci à toi Mimi pour avoir partagé tes impressions sur ce produit avec nous !

 

swatch 1 lavera n°6                   swatch 3 sur la pulpe du doigt

NB : petite astuce ; si vous testez un rouge à lèvres sur le dos de votre main, il vous paraîtra toujours plus foncé que sur le bout de vos doigts.
Or, vos lèvres sont bien plus proches de la couleur de la pulpe de vos doigts (relâchés par contre) que de votre main !…

J’espère que ces informations vous auront été utiles ! 

Une remarque concernant la marque Lavera que j’apprécie pourtant ; je trouve dommage que leurs produits contiennent pour beaucoup de la carmine (pigment réalisé à partir de cochenille = CI 75470 dans la liste INCI). Il me semble que cela ne correspond pas tellement à l’image d’une marque éthique et respectueuse de l’environnement et de la nature (et donc aussi des insectes)…

…Rien ni personne n’est parfait (et je parle aussi pour moi !)…

 

Je vous retrouve prochainement pour de nouveaux tests et maquillages bio (of course) et en attendant, n’hésitez pas à me laisser un commentaire !
A bientôt !

PS : vous pouvez trouver ce produit, par exemple ici.