Comment fabriquer une POUDRE LIBRE MAISON ?

Hello tout le monde !

Vous le savez, je suis fan de maquillage depuis de longues années maintenant (voir « A propos de l’auteur »), à tel point que je fabrique une partie de celui que j’utilise ! Et avec beaucoup de plaisir et de satisfaction en plus ! La poudre libre maison type "Banane"

J’aime bien partager cette passion tout comme les produits que je réalise !

Du coup aujourd’hui, je me suis dit que vous aussi, vous aimeriez peut-être savoir comment fabriquer une poudre libre maison ?!?

Ça tombait bien car il fallait que je m’en refasse une et ce n’est pas si souvent que ça arrive ! Du coup, j’ai pris ma caméra au passage et j’ai tout filmé, pour vous en faire profiter… Vous pourrez voir à la fin de cet article, le tutoriel vidéo en 2 parties (la 1ère est d’ores et déjà disponible et la 2ème arrivera bientôt).

Avant de commencer, je vais toutefois vous formuler les avertissements d’usage ; je ne suis pas formulatrice de cosmétiques, je n’ai pas suivi d’études en biochimie ou en cosmétologie et je vous propose aujourd’hui un témoignage de mon expérience à titre informel. Il en va de votre responsabilité si vous tentez de reproduite, adapter ou utiliser telle quelle, la présente recette que j’ai créée. C’est à vos « risques et périls » !

Je vous rassure, ce que je vous présente ici – le fruit de mes expérimentations – me permet toutefois de vous dire que je suis très contente de cette recette et de ses résultats…
Je poursuis donc vers ce qui nous intéresse (et si vous avez lu jusque-là c’est que oui, vous êtes intéressé/e et que non, vous n’êtes pas terrifiée)…

Voici les ingrédients, les dosages, les précautions d’usage et tous les autres petits conseils pour réaliser une poudre libre maison d’environ 25g.

La recette suivante est une recette basique au bon sens du terme : facile à réaliser, nécessitant peu d’ingrédients, très naturelle et pour autant très efficace !

Les ingrédients :

l’argile blanche : environ 3g ou 2 pelles de 5ml,

Quelques propriétés de l’argile blanche : très douce, cicatrisante, apaisante, décongestionnante, possède un grand pouvoir couvrant…

la poudre de riz micronisée bio : environ 16,5g ou 3 pelles de 5ml,

Quelques propriétés de la poudre de riz : très douce, couvrante, matifiante, adoucissante…

l’oxyde de zinc : 3,6g ou 1 pelle de 5ml,

Quelques propriétés de l’oxyde de zinc : protecteur anti-UV léger, antiseptique, antibactérien, antifongique, pigment blanc mat…

l’ocre jaune du Roussillon : 1,8g ou 3 cuillères TAD*,

Quelques propriétés de l’ocre jaune du Roussillon : pigment – colorant naturel mat.

le mica or : 0,76g ou 2 TAD,

Quelques propriétés du mica or : pigment nacré naturel, brillance.

– les facultatifs : quelques gouttes d’huiles essentielles, d’extraits aromatiques ou de fragrances naturels (voir ce que j’en pense dans la vidéo).

Les ingrédients colorants      les ingrédients texture

Le matériel nécessaire :

– un mortier-pilon,

– un mini-fouet,

– une pelle de 5ml,

– des cuillères doseuses (ou balance de précision cas échéant),

– un poudrier ou autre boîte recyclée pouvant fermer hermétiquement,

– une assiette ou autre support,

Le matériel

Autres :

– de quoi désinfecter, par ex : alcool à 90° ou eau bouillante,

– de quoi essuyer les cuillères entre chaque produit utilisé,

– un masque, des gants voir des lunettes de protection pour votre sécurité…

– de la patience et de l’huile de coude !

La procédure :

1°) Commencer par désinfecter totalement le matériel, les outils et récipients et se laver les mains,

2°) Rassembler les matières premières et le matériel,

3°) Prendre la recette pour l’avoir à portée de main (ou d’oeil),

4°) Mettre un masque pour protéger les voies respiratoires,

5°) Commencer par peser les ingrédients ou utiliser les cuillères ou pelles doseuses (NB : toujours rases) puis placer-les dans le mortier,

6°) Mélanger doucement au mini fouet pour commencer,

7°) Passer à un broyage et à un mélange actif et tonique avec le pilon,

8°) Vérifier régulièrement la présence de « taches blanches » dans la poudre – signe de mélange insuffisant – et poursuivre le travail au pilon jusqu’à disparition totale,

9°) Une fois totalement disparues, poursuivre encore longuement (je conseille un travail de la poudre de 15 à 25 min ! cf tuto vidéo),

10°) Ajouter le mica or et le mélanger à l’aide du mini fouet puis passer éventuellement l’ensemble au pilon sans toutefois beaucoup appuyer (le mica est fragile et doit donc être employé avec précaution pour ne pas être cassé),

11°) Vérifier le produit,

12°) Prendre le poudrier ou le récipient hermétique et couler la poudre libre à l’intérieur, à l’aide du mini-fouet.

La poudre une fois terminée
Ca y est ! Le tour est joué ! La poudre libre maison est terminée avec succès ! ! ! Cette dernière, protégée de l’air, de la lumière et de l’humidité pourra se conserver plusieurs mois…
(*NB : vous pouvez facilement trouver sur Internet, le/s site/s qui propose/nt le matériel et les matières premières utilisées ici.)


Je vous propose de passer maintenant au visionnage du tutoriel vidéo « Comment fabriquer une POUDRE LIBRE faite maison (en 2 parties) » qui sera complémentaire aux infos de cet article (suggestion : sélectionnez la HD après avoir lancé la vidéo) :

1ère partie :

2ème partie :

J’espère de tout coeur que cet article et que ce tuto vidéo vous ont plu et qu’ils vous seront utiles ?!
Je serais ravie de lire vos commentaires sur ce travail et de répondre à vos questions si vous le souhaitez…
A bientôt !