S’adapter harmonieusement aux beaux jours, en 10 points.

Bourgeons printaniers

Aaahhh les beaux jours…

Cette année, ils semblent rechigner à arriver et prennent tout leur temps !

Mais je vais quand même vous présenter quelques conseils d’hygiène vitale et de bon sens pour s’adapter aux changements de notre Terre-Mère Nature afin de vivre pleinement et en toute conscience, ces modifications profondes…

Je parle souvent de beauté naturelle mais comme toujours, j’insiste sur le lien qui relie toute chose donc pour moi, être en harmonie avec la Nature nous permet, tout comme elle, d’exprimer une beauté authentique et bien plus profonde…

Voici donc comment s’adapter harmonieusement aux beaux jours, en 10 points :

  • Commencer par effectuer un drainage des émonctoires et particulièrement du foie, si possible en tout début de printemps pour débarrasser l’organisme des toxiques/nes accumulé/es durant l’hiver (drainages à base de sucs de plantes fraîches (ex : artichaut, romarin, pissenlit…) ou sève de bouleau – il en existe un large éventail, consultez un Naturopathe pour adapter et personnaliser votre drainage),
  • Reprendre une activité physique progressive et régulière si abandonnée pendant l’hiver (ex : vélo, marche, randonnée, piscine, autres activités de plein air, sports collectifs, Tai Chi ou Qi Gong, etc…),
  • Réintroduire progressivement plus d’aliments crus et « vivants » aux repas, si possible des graines germées (1 càs max) et faire des en-cas à base de fruits frais,
  • Diminuer progressivement dans le même temps, la part des amidons dans l’alimentation (moins de céréales, de féculents etc…) et des aliments trop riches (charcuteries, viandes grasses, sucreries, fromages et produits contenant des graisses saturées…),
  • Boire une eau de qualité (ex : eau de source faiblement minéralisée) en quantité suffisante et augmenter encore l’apport dès les sensations de chaleur, soit 1,5L par jour (pouvant être réparti entre eau, jus de fruits, thés et tisanes, jus de légumes, etc…),
  • Dans la mesure du possible, s’exposer au soleil 10 minutes par jour pour commencer puis augmenter lentement et progressivement la durée d’exposition de 5 min, sans jamais faire d’excès et en se protégeant (la peau, la tête…). Cette exposition a une action globale sur l’individu et joue un rôle décisif dans la fixation de la vitamine D dont quasiment tout le monde est carencé,
  • Se reposer correctement en s’assurant comme à toute période de l’année, de profiter d’un sommeil de qualité suffisant (8 heures idéalement) même si la fatigue se fait moins sentir à partir des beaux jours, 
  • Reprendre contact avec la Nature et les éléments après avoir passé plusieurs mois enfermé ou avoir limité les sorties en plein air, afin de recharger l’organisme et le revitaliser,
  • Dans cet ordre d’idée, jardiner, travailler et enrichir naturellement la terre en cette période idéale et effectuer nettoyage, semis et plantations, rempotages (ça marche aussi si vous avez un balcon/terrasse/pot). Variante possible pour messieurs ; bricolage et travaux d’intérieur/d’extérieur pour préparer les fortes chaleurs à venir ou réparer ce qui doit l’être avant le retour du mauvais temps,
  • Enfin, faire le tri dans les armoires et les placards des vêtements et objets divers afin de ne conserver que l’essentiel pour les mois à venir et donner ce qui n’est pas utilisé ou recycler et réaliser le grand nettoyage de printemps ! Ceci sera profitable et permettra à l’énergie, de circuler librement (cf. le Feng Shui) !

Papillon

Bien entendu, nous appliquons généralement instinctivement et naturellement ces principes. Cela dit, il est bon de s’y tenir pour vivre en accord avec les énergies de la Nature et les différentes phases de celle-ci et


ÊTRE EN HARMONIE AVEC LE MONDE – LE VRAI – QUI NOUS ENTOURE !

Car ça n’a pas de prix !

Et vous qu’en dites-vous ? Quel est votre degré d’harmonie avec la Nature ? Appliquez-vous ces principes ?

  • A venir prochainement, un tuto maquillage bonne mine express, parfait pour les beaux jours justement (voir ici) !