S’adapter harmonieusement aux beaux jours, en 10 points.

Bourgeons printaniers

Aaahhh les beaux jours…

Cette année, ils semblent rechigner à arriver et prennent tout leur temps !

Mais je vais quand même vous présenter quelques conseils d’hygiène vitale et de bon sens pour s’adapter aux changements de notre Terre-Mère Nature afin de vivre pleinement et en toute conscience, ces modifications profondes…

Je parle souvent de beauté naturelle mais comme toujours, j’insiste sur le lien qui relie toute chose donc pour moi, être en harmonie avec la Nature nous permet, tout comme elle, d’exprimer une beauté authentique et bien plus profonde…

Voici donc comment s’adapter harmonieusement aux beaux jours, en 10 points :

  • Commencer par effectuer un drainage des émonctoires et particulièrement du foie, si possible en tout début de printemps pour débarrasser l’organisme des toxiques/nes accumulé/es durant l’hiver (drainages à base de sucs de plantes fraîches (ex : artichaut, romarin, pissenlit…) ou sève de bouleau – il en existe un large éventail, consultez un Naturopathe pour adapter et personnaliser votre drainage),
  • Reprendre une activité physique progressive et régulière si abandonnée pendant l’hiver (ex : vélo, marche, randonnée, piscine, autres activités de plein air, sports collectifs, Tai Chi ou Qi Gong, etc…),
  • Réintroduire progressivement plus d’aliments crus et « vivants » aux repas, si possible des graines germées (1 càs max) et faire des en-cas à base de fruits frais,
  • Diminuer progressivement dans le même temps, la part des amidons dans l’alimentation (moins de céréales, de féculents etc…) et des aliments trop riches (charcuteries, viandes grasses, sucreries, fromages et produits contenant des graisses saturées…),
  • Boire une eau de qualité (ex : eau de source faiblement minéralisée) en quantité suffisante et augmenter encore l’apport dès les sensations de chaleur, soit 1,5L par jour (pouvant être réparti entre eau, jus de fruits, thés et tisanes, jus de légumes, etc…),
  • Dans la mesure du possible, s’exposer au soleil 10 minutes par jour pour commencer puis augmenter lentement et progressivement la durée d’exposition de 5 min, sans jamais faire d’excès et en se protégeant (la peau, la tête…). Cette exposition a une action globale sur l’individu et joue un rôle décisif dans la fixation de la vitamine D dont quasiment tout le monde est carencé,
  • Se reposer correctement en s’assurant comme à toute période de l’année, de profiter d’un sommeil de qualité suffisant (8 heures idéalement) même si la fatigue se fait moins sentir à partir des beaux jours, 
  • Reprendre contact avec la Nature et les éléments après avoir passé plusieurs mois enfermé ou avoir limité les sorties en plein air, afin de recharger l’organisme et le revitaliser,
  • Dans cet ordre d’idée, jardiner, travailler et enrichir naturellement la terre en cette période idéale et effectuer nettoyage, semis et plantations, rempotages (ça marche aussi si vous avez un balcon/terrasse/pot). Variante possible pour messieurs ; bricolage et travaux d’intérieur/d’extérieur pour préparer les fortes chaleurs à venir ou réparer ce qui doit l’être avant le retour du mauvais temps,
  • Enfin, faire le tri dans les armoires et les placards des vêtements et objets divers afin de ne conserver que l’essentiel pour les mois à venir et donner ce qui n’est pas utilisé ou recycler et réaliser le grand nettoyage de printemps ! Ceci sera profitable et permettra à l’énergie, de circuler librement (cf. le Feng Shui) !

Papillon

Bien entendu, nous appliquons généralement instinctivement et naturellement ces principes. Cela dit, il est bon de s’y tenir pour vivre en accord avec les énergies de la Nature et les différentes phases de celle-ci et


ÊTRE EN HARMONIE AVEC LE MONDE – LE VRAI – QUI NOUS ENTOURE !

Car ça n’a pas de prix !

Et vous qu’en dites-vous ? Quel est votre degré d’harmonie avec la Nature ? Appliquez-vous ces principes ?

  • A venir prochainement, un tuto maquillage bonne mine express, parfait pour les beaux jours justement (voir ici) !

Ooups ! Voici ce que vous avez manqué !

Que vous me suiviez depuis un moment ou depuis peu de temps, voici un petit rattrapage de 2 minutes sur ce que j’ai fait sur le blog depuis sa création…
Enjoy ! ! !

A très bientôt pour la suite de mes aventures bio !

 

PRESERVATIFS NATURELS ; en toute confiance avec RFSU !

Hello tout le monde !

Suite à la campagne du Sidaction de ce week-end, je me suis dit qu’il serait intéressant de vous proposer une alternative naturelle aux habituels préservatifs, plus ou moins attractifs et chimiques (plutôt moins je dirais…) !

Alors sans remettre en question le principe de protection contre les IST (Infections Sexuellement Transmissibles) / MST (Maladies Sexuellement Transmissibles) et contre les risques de grossesse, la qualité des préservatifs et leur attrait, eux, ne sont pas forcément au rendez-vous (texture et lubrifiant pas folichons, odeur et goût peu agréables voir repoussants et accidents de parcours malheureusement au rendez-vous parfois) !

Heureusement, il existe une alternative intéressante à ces problèmes tant au niveau de la qualité et de l’efficacité que du désir de les utiliser !

En effet, l’association suédoise RFSU, forte de ses 60 années d’expérience en matière de prévention, propose également à la vente, des préservatifs naturels de grande qualité qui dépassent les standards européens et ISO grâce à des critères plus rigoureux (voir les détails sur leur plaquette). Et les bénéfices issus des ventes sont affectés aux campagnes de prévention et à la recherche…

Je vous invite à lire, sans plus attendre, la plaquette d’information sur les préservatifs de l’association RFSU pour tout savoir sur le sujet et découvrir les différents modèles…

Vous pourrez trouver ces préservatifs à la vente sur des sites de commerce en ligne (quelques adresses ici, , ou mais il doit y en avoir d’autres…) et chez certains magasins bio.

Sur ce, je vous dis à très bientôt et sortez couverts, naturellement ;-) ! ! !

Plaquette RFSU

 


Hydratation bio : bilan et comparatif produits (hiver 2013) :

Hello tout le monde !

Me voici de retour, prête à vous proposer mon petit bilan hydratation et comparatif produits bio de cet hiver…

Je vais donc vous présenter les produits que j’ai pu tester Les produits de soins testés(et peut-être même approuver) mais avant cela, j’aimerais rappeler brièvement l’intérêt d’hydrater sa peau…

Pourquoi faut-il hydrater sa peau ?

Tout d’abord, il faut savoir que notre peau est un organe vivant à part entière et qu’elle est notre première barrière protectrice contre un environnement extérieur plus ou moins agressif. Elle a donc un rôle d’échange et de protection et est indispensable à notre bonne santé. Toute irritation, fragilisation ou désintégration de sa barrière protectrice – la couche cornée – fragilise donc l’ensemble de ces échanges et peut amener des problèmes en la rendant par exemple, perméable aux pollutions et sujette aux allergies. Bref, si la peau est affaiblie, l’organisme aussi risque d’être plus vulnérable.

L’hydratation de la peau vise donc à renforcer cette couche cornée ainsi que l’ensemble de la peau.

De plus, la peau perd régulièrement et systématiquement de l’eau (par transpiration et évaporation), elle a donc besoin de préserver son capital.
C’est là que l’hydratation par le biais d’un soin, fera la différence. En effet, un soin sera efficace grâce aux agents filmogènes et/ou émollients qui évitent l’évaporation de l’eau et aux agents humectants qui retiennent l’eau au sein de la cellule de l’épiderme. Une crème hydratante va donc permettre de conserver au maximum l’eau dans les tissus en renforçant la barrière protectrice et en retenant l’eau dans les tissus et apportera éventuellement aussi d’autres actifs (selon le produit : vitamines C, E, A, minéraux, molécules et substances actives, ex : aloé véra, miel, argiles, huiles essentielles, eaux florales, acides de fruits, extraits de plantes (liste non exhaustive)) .

Ainsi, une bonne crème devrait contenir à la fois des agents filmogènes et humectants.

Par ailleurs, une peau bien hydratée va conserver son capital jeunesse plus longtemps et luttera contre l’apparition précoce des rides. Une peau hydratée sera lisse, ferme et tonique, rose et repulpée ; bref vous aurez bonne mine !

Il ne faut cependant pas oublier que pour avoir une belle peau bien hydratée, il faut avant tout un apport quotidien et régulier d’eau de boisson (au moins 1,5L par jour, si possible faiblement minéralisée) ! A noter également, l’importance d’un apport suffisant en lipides et acides gras de bonne qualité c’est-à-dire en acides gras insaturés ; mono et poly-insaturés (huiles végétales vierges et crues contenant omega9, omega3, poissons dit « bleus »…), indispensables à la bonne qualité des tissus !

Quoi qu’il en soit, maintenant vous êtes briefé/e !

De mon côté par le passé, j’avais surtout l’habitude d’utiliser directement de très bonnes huiles végétales (macadamia, sésame, avocat mais aussi olive, cire liquide de jojoba etc…) pour protéger ma peau. Ça lui profitait pleinement ; elle était souple et nourrie mais je trouvais qu’il lui manquait un petit quelque chose… Eh bien oui, vous l’aurez compris, il manquait l’action des agents humectants à ces huiles pures puisqu’elles ne contiennent que des agents filmogènes / émollients ! 
Du coup, même si je les utilise encore parfois en complément, j’hydrate désormais ma peau à l’aide des crèmes de soin bio appropriées et j’ai réellement constaté une amélioration depuis, surtout au niveau des zones fragiles et sensibles…

Passons maintenant au comparatif produits.

A titre d’information, j’ai une peau mixte à grasse avec tendance aux imperfections.

Les produits que je vais maintenant vous présenter seront donc « évalués » à partir de ce critère. A vous d’adapter cette lecture à votre type de peau et à ses besoins !

Cet hiver, j’ai donc essayé 3 produits bio différents :

–          La crème nourrissante hypoallergénique visage et corps mon petit BIO’ – SO’BIO étic (100ml),

–          La crème de jour pour peaux sèches et sensibles COSLYS (50ml),

–          Le cérat des Alpes d’ALPADERM (50ml).

Produits et texturesLa texture de ces produits va de la plus fluide à la plus épaisse et le prix, du plus abordable au plus cher (les choses sont bien faites !).

1)      La crème nourrissante mon petit BIO’ – SO’BIO étic :

Type d’utilisation : quotidienne ou en crème de nuit, pour le visage et le corps, pour petit ou grand bébé !

Quelques ingrédients intéressants : aloé vera, miel, huile de noyaux d’abricot et de tournesol…Crème nourrissante mon petit BIO'

Points positifs :

–          Très nourrissante,

–          Texture fluide et agréable,

–          Une petite quantité de produit suffit,

–          Peut servir pour le corps et pour le visage,

–          Economique (pour 100ml).

Points négatifs :

–          L’odeur sans parfum, fait plutôt penser à quelque chose qui se mange (et vu ses ingrédients, ça n’est pas très surprenant),

–          Peut laisser un léger film gras sur la peau (dans mon cas).

   

2)      La crème de jour pour peaux sèches et sensibles COSLYS :

Type d’utilisation : parfaite en quotidienne et avant le maquillage.

Crème de jour COSLYSQuelques ingrédients intéressants : eaux florales (camomille, reine des prés), huile de noyaux d’abricot, extrait de rose, karité…

Points positifs :

–          L’odeur fraîche, fleurie, discrète et agréable,

–          La texture fondante et légère,

–          La qualité de l’hydratation,

–          Donne de l’éclat au teint,

–          Facilite l’application du maquillage du teint,

–          Flacon pratique.

Points négatifs :

–          La pompe fournit trop de produit d’un seul coup ce qui surcharge la peau et donne une texture masque désagréable et impropre au maquillage du teint (en cas de surcharge (uniquement), cette crème fait alors des petits résidus qui ressemblent à de la peau morte !).

 

3)      Le cérat des Alpes d’ALPADERM :

Type d’utilisation : en masque, crème de nuit, pour réparer la peau, en cas de grand froid ou d’activité en plein air.

Cérat des Alpes ALPADERMQuelques ingrédients intéressants : huiles végétales de jojoba, onagre, bourrache, extrait de lys blanc, calendula, karité, huiles essentielles, eaux florales et eau minérale des Alpes…

Points positifs :

–          Qualité des ingrédients et bonne tolérance,

–          Effet très nourrissant, très protecteur et hydratant,

–          Odeur gourmande mais très discrète,

–          Une toute petite quantité de produit suffit.

Points négatifs :

–          La texture très épaisse est un peu lourde,

–          L’odeur disparaît presque instantanément,

–          Le design et le packaging,

–          Les huiles essentielles finissent par se séparer de la crème et coulent en premier,

–          Le prix élevé !

 

Conclusion :

La révélation de ce comparatif produits est pour moi la crème de jour pour peaux sèches et sensibles COSLYS (même si j’ai la peau mixte, c’est ma chouchoute)…
Mais dans l’ensemble, j’ai vraiment été satisfaite par tous ces produits et j’adapte leur utilisation en fonction de mes activités ou des besoins de ma peau… Bref, je vous les recommande !

Devant : ma chouchoute

J’espère que ce bilan hydratation et ce comparatif produits vont ont plu et qu’ils vous aideront à trouver le ou les produit/s adapté/s à votre peau et à votre budget (et sinon, vous pouvez toujours fabriquer vos cosmétiques vous-même *) !

Et vous ? Prenez-vous le temps d’hydrater correctement votre peau ? J’attends vos témoignages et remarques à ce sujet et vous dis à très bientôt !

 

 

Si vous cherchez ces produits, vous les trouverez *ici !

 

 

PS : merci aux sites Meilleurs Produits Bio / Bio à la Une qui m’ont permis de tester les deux derniers produits et de participer à l’élection des meilleurs produits bio en tant que membre du jury (les résultats devraient être communiqués courant avril).